Organisation de seminaire: Hong Kong

by admin | 21st janvier 2016

organisation seminaire hong kong

Il y a peu, nous avons eu la chance d’organiser un séminaire pour 15 personnes à Hong Kong, une destination idéale pour gonfler à bloc le moral de vos collaborateurs. L’énergie de Hong Kong est contagieuse pour le visiteur. Lumières, ferries, tramways, kyrielles de boutiques, marchés grouillants, hôtels, clubs et restaurants de luxe : le plus grand centre financier de Chine est électrisant. Les affaires se concluent dans les rues bondées de la péninsule de Kowloon et du quartier central de l’île de Hong Kong au sud, l’une et l’autre hérissées de gratte-ciel d’hôtels et de bureaux scintillants. Le HSBC Building de Norman Foster ou la Bank of China Tower de Ieoh Ming Pei, datant des années 1980, sont emblématiques mais semblent aujourd’hui bien frêles comparés au vertigineux International Commerce Centre de Kowloon, de 118 étages, le quatrième immeuble le plus élevé du monde à son inauguration, en 2010. La maxime de Hong Kong pourrait être « En avant et toujours plus haut ! ».

Pourtant, à la fois peu élevée et relativement rurale, la ville est loin d’être une jungle d’immeubles. Son territoire rassemble plus de 235 îles, dont Lantau, plus étendue que l’île de Hong Kong. Cette dernière est très construite sur son côté nord, mais peu développée ailleurs. Pour profiter d’une vue exceptionnelle, il suffit de prendre le Peak Tram, le funiculaire qui gravit le Victoria Peak, point culminant de l’île de Hong Kong. Et, dans l’idéal, de poursuivre par une traversée de 10 minutes en ferry du port Victoria à Kowloon, étape incontournable de toute visite de la ville. L’occasion d’admirer la « symphonie des Lumières », un spectacle de laser et de lumières jaillissant chaque soir de plus de 40 gratte-ciel.

L’influence britannique est surtout perceptible sur l’île de Hong Kong, l’ancien centre administratif du port acheté à la Chine à la fin de la première guerre de l’opium en 1842. L’ère coloniale s’est achevée en 1997, à l’issue de la prise de bail des Nouveaux Territoires par les Britanniques, lorsque Hong Kong a été rérocédée à la Chine.

Cette influence est toutefois bien modeste. La population paraît cosmopolite, mais rassemble 94 % de Chinois; la nourriture, les marchés, les 11000 restaurants, même les touristes sont essentiellement chinois. On y trouve bien un Disneyland, mais l’attraction la plus prisée de Lantau reste le tramway de Tung Chung qui rejoint le village de Ngong Ping et le monastère de Po Lin où se situe la plus grande statue de bouddha assis du monde, achevée en 1993. Encore un petit tour en bateau pour rallier les îles, leurs plages désertées, leurs sentiers de randonnée : sensation incroyable d’être loin de tout à quelques encablures d’une ville si ardente.

Toutes ces curiosités font de Hong Kong une ville unique, qui donne matière à des séminaires inoubliables.

916052_1530184343940625_1354322982_n 10666247_1633740900222923_1423602174_n 12277523_918461221537030_894541359_n 12383331_1023567837686821_466002669_n 12558357_761442310665814_521749696_n

Comments are closed.