Seminaire de 50 personnes a La Havane

by admin | 17th février 2015

seminaire La Havane

Nous venons d’organiser un séminaire de 50 personnes à La Havane, Cuba, et c’est une formidable destination de séminaire. La Havane et son charme unique au monde. Portrait d’une destination dont il ne vous reste plus que quelques années pour profiter. Pourquoi cette destination ? Parce que La Havane a une âme. Dès l’après-midi, les rues résonnent du rythme enjoué des trompettes qui s’échappe des bars ou de la fenêtre des appartements. Une vitalité et une passion irrépressibles. La digue du Malécón, à la nuit tombée, se laisse caresser par la houle tiède de la mer des Antilles, tandis que de jeunes couples enlacées se déhanchent au rythme de guitares acoustiques. Sur le port, tout proche, de petits groupes se pressent autour de belles voitures américaines des années 1950 soigneusement entretenues et lustrées. Ici le temps s’est arrêté depuis la révolution communiste qui a porté Fidel Castro au pouvoir en 1959 – et particulièrement depuis la chute de l’Union soviétique. Cuba est isolée par l’embargo américain et par un dispositif très coûteux restreignant les voyages à l’étranger. La Havane se complaît encore dans un rythme et une cadence aussi rétro que ses voitures de collection.

seminaire la Havane
Ces décennies de restrictions économiques ont eu un seul bénéfice: celui de sauvegarder le passé. La Habana Vieja, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, est la ville coloniale espagnole la mieux préservée et pourtant la plus ancienne (fondée en 1519). Les tours de guet, les barbacanes, les remparts et les forteresses – le Castillo de la Real Fuerza et ses douves par exemple – rappellent combien La Havane vivait sous la menace de à l’apogée de l’empire colonial espagnol. De splendides édifices ont vu le jour à l’arrière de ce système défensif: la cathédrale baroque du XVIIIe siècle, la Plaza de Armas, le Palacio de los Capitanes Generales, le Palacio del Segundo Cao… Les réceptifs sont nombreux et dans l’atmosphère du lieu. Nombre de demeures coloniales de La Habana Vieja ont été converties en hôtels ou maisons d’hôtes, tout en conservant leur charme authentique et traditionnel: chambres spacieuses rafraîchies par un ventilateur, superbes vérandas et cours intérieures arborées. Dans les rues avoisinantes, des maisons en piteux état attendent d’être rénovées à leur tour: peintures écaillées, moulures effritées et balcons alourdis du poids du linge à sécher, elles confèrent pourtant à la cité une patine qui fait aussi partie de son charme. Cette ambiance intemporelle si fascinante pourrait disparaître dans les années à venir. Le rapprochement de Barack Obama et de Raul Castro en 2014 n’est qu’une première étape et sonne le glas d’une époque. La Havane, avec son charme rétro, sa musique et ses mojitos, ne sera plus jamais la même. Profitez de ce lieu hors du temps avant qu’il ne soit rattrapé par la société de consommation.

Retrouvez plus d’informations sur notre page relative à l’organisation de séminaire à Cuba.

Comments are closed.