Seminaire entreprise à Madere

by admin | 4th septembre 2017

Quelques 60 kilomètres de long sur 20 de large, à 600 kilomètres des côtes du Maroc : Madère. Portugaise depuis le XVe siècle, petit bloc de lave et de basalte surgi des flots il y a 5 millions d’années. Ces temps lointains lui ont légué un profil chaotique : centre hérissé de sommets volcaniques, littoral escarpé, nature sauvage. Grâce à un climat doux et humide, l’eau abonde, mais plus côté nord que côté sud. Pour rétablir l’équilibre, l’homme s’ingénie depuis des siècles à entailler la montagne de minces canaux, appelés levadas. Captant pluies, torrents et chutes, se ramifiant, coulant sous des tunnels, elles apportent l’eau aux villages et irriguent les cultures. Les levadas se doublent d’un sentier qu’utilisent les levadeiros chargés de l’entretien des canaux et de l’ouverture des vannes, car chaque parcelle dispose d’une quantité précise d’eau. Et pour les randonneurs, cet étonnant réseau de plus de 2000 kilomètres est une aubaine. Suivant les courbes de niveau, longeant les vignes, les lopins potagers en terrasses, pénétrant des forêts moussues, les levadas vous emmènent partout, entre mer et plateau ou au cœur des montagnes. On marche au bord d’un précipice, on domine une vallée, on se rafraîchit à une cascade. On chemine dans un déluge végétal : bruyères et de fougères arborescentes, bois d’eucalyptus ou d’acacias, hortensias, haies de canne à sucre… Et que dire de ces superbes forêts de lauriers, vestiges des boisements d’origine, à l‘ère tertiaire. Et l’agapanthe, bleue, qui par touffes, s’incruste au long des levadas… Contactez-nous pour découvrir cette ile magnifique lors de votre prochain séminaire.

Comments are closed.