Un seminaire a HongKong

by admin | 15th janvier 2018

Il y a quelques semaines, nous avons organisé un incentive pour 10 personnes à Hong Kong, une destination que nous connaissons bien et qui plaît toujours énormément. D’autant que la destination comporte son lot de surprises. Par exemple, peu de gens savent qu’il est très facile, lors d’un séjour à Hong Kong, d’échapper au tumulte de la ville contemporaine, pour trouver refuger dans son passé rural. Il est bien sûr difficile d’associer cette ville hors norme â l’image d’une nature austère et dépeuplée : mais c’est pourtant ainsi que les colons britanniques l’ont découverte au temps de l‘annexion, il y a 170 ans ! Et c’est ainsi qu’elle est demeurée, tout du moins aux confins sud-est de l‘île principale, sur la microscopique île de Po Toi. Ici, pas de voitures, mais un unique petit village de pêcheurs. Une fois le ferry éloigné, seul le chant des oiseaux résonne aux oreilles des visiteurs. Dans le village, on peut grimper les marches effritées, dévorées par les hibiscus et le gingembre en fleurs, paradis des papillons. Les bruits sont, là aussi, à des années-lumière de la ville. Aux pépiements des oiseaux se joignent le coassement des grenouilles et le cricri des grillons. Le versant de la colline est piqué de tombes en demi-cercle, qui font face à la mer : la plupart sont entretenues, certaines décorées de céramiques, d’autres ornées d’un portrait du défunt. Parvenu au sommet, on peut goûter le spectacle du bleu intense de la baie. Un chemin serpente jusqu’au bord de l’eau et à des pétroglyphes datant vraisemblablement de l’âge du bronze, il y a 2500 ans. Un peu plus loin, voici Palm Rock et ses « doigts de pierre », puis Turtle Rock, incroyable tortue minérale qui paraît se hisser péniblement au sommet du relief. Ici, c’est le moine de Mont Rock qui, penché au bord du chemin, bénit les passants. Un endroit incontournable lors d’un séjour à Hong Kong, qui permet de ne pas « saturer » : Hong Kong est en effet une des villes les plus fascinantes du monde, mais c’est aussi, de fait, l’une des plus fatigantes.

Comments are closed.