Les meilleures randonnées hivernales près de Montréal? Faites votre choix. Avec une chaîne de montagnes au sud-est de Montréal et un autre au nord-ouest, la ville est entourée de plusieurs hectares de forêts, de stations de ski, de lacs et de voies navigables. Ajoutez une couche de neige et vous aurez le rêve d’un randonneur en hiver.

Parc du Mont Royal

Vous n’avez même pas besoin de quitter la ville pour passer une journée à faire de la randonnée dans les sentiers d’hiver.

Rendez-vous au parc du Mont-Royal à Montréal et louez une paire de raquettes ou de skis de fond pour explorer ses sentiers et la ville dans toutes les directions. Les chiens en laisse sont autorisés sur les lieux.

Pour en savoir plus sur la faune et la flore de Montréal et du Mont-Royal, ainsi que pour découvrir les meilleurs points de vue sur la montagne, réservez une excursion en raquette en soirée.

Terminez les activités en patinant tranquillement sur la patinoire réfrigérée de Beaver Lake, puis dirigez-vous vers les quartiers branchés de Mile End et du Plateau – bordés par le Mont-Royal – pour une soirée en ville.

Mont Tremblant National parc

Explorez 1 510 kilomètres carrés (938 pieds carrés) de terres protégées près du plus haut sommet des Laurentides. Le parc national du Mont-Tremblant compte plus de 25 km de sentiers d’hiver, dont 5 km sont spécialement aménagés pour les randonnées hivernales. Le traîneau à chiens, le ski de fond, le gros vélo et d’autres sports d’hiver font partie de l’expérience. Un petit frais d’admission s’applique en dehors des frais de location pour l’accès au parc du parc provincial.

 Une innovation récente, offerte gratuitement, est un équipement spécial Ski-Vel adapté aux fauteuils roulants, qui permet aux visiteurs ayant des problèmes de mobilité de profiter des sentiers.

 Il se trouve que Mont Tremblant est également la destination de ski alpin la plus connue du Québec. Partez en week-end et dévalez les pentes pendant votre séjour dans le quartier et découvrez les activités après-ski de la station.

 Facteur dans un lecteur de deux heures pour atteindre Mont Tremblant de Montréal.

Parc National du Mont Orford

Situé dans la Au cœur des Cantons de l’Est, le Parc national du Mont Orford est un havre de randonnée hivernale avec plus de 90 km de pistes cyclables de difficulté variable, d’une durée variant de une à six heures, selon l’itinéraire choisi.

 Avec un accès à quatre sommets, une vue sur le lac et des altitudes atteignant 853 mètres, les visiteurs peuvent apporter leur propre matériel ou louer des skis de fond et des raquettes sur place. Comme dans tous les parcs provinciaux, un petit droit d’entrée est facturé avec ou sans équipement. Pour une soirée mémorable, réservez un forfait soirée raquettes aux flambeaux d’une durée de trois heures, qui se termine par une fondue au chocolat autour d’un feu.

 Les personnes à mobilité réduite peuvent demander un accès gratuit à Ski-Vel, un équipement spécialisé permettant aux fauteuils roulants de s’adapter aux conditions de neige disponibles dans certains parcs nationaux du Québec.

 Adjacent au parc du Mont Orford se trouve la station de ski alpin Mont Orford. Il possède certaines des meilleures pistes de ski alpin au Québec, y compris des parcours en double clairières. Le complexe est situé à environ deux heures de Montréal en voiture.

Vallée Bras du Nord

Situé au nord-est de la région de la ville de Québec, les visiteurs louent la Vallée Bras du Nord où les chiens sont les bienvenus. Sa vallée pittoresque et ses cascades forment l’une des meilleures destinations de vélo de montagne de l’est du Canada. Louez un vélo d’appartement et un chalet nichés dans les bois et passez la journée à explorer plus de 20 km de pistes de vélo préparatoire débutant, intermédiaire et expert. Vous pouvez également parcourir 70 km de sentiers de raquette. Un droit d’entrée modique s’applique.

 La Vallée Bras du Nord est à un peu plus de deux heures et demie de route de Montréal et à 45 minutes de la ville de Québec.

Rougemont

Pour une randonnée légère dans l’après-midi près de Montréal, essayez Rougemont. C’est une montagne à 366 mètres d’altitude, à 45 minutes de Montréal au coeur de la Montérégie, une petite région voisine de la ville au sud-est.

 Son meilleur Le sentier d’hiver est une boucle de 3,6 km sur le terrain bordé de vergers de la Cidrerie Michel Jodoin. Pour un prix d’entrée minime, attendez-vous à passer une heure et demie à explorer la région, y compris le belvédère au sommet. Les chiens sont les bienvenus. Achetez des produits à base de cidre assortis au magasin voisin du producteur de cidre.

Parc d’Environnement Naturel de Sutton

Dans la même région des Cantons de l’Est que le Mont Orford et à deux heures de route de Montréal, les randonneurs chevronnés passent la journée (ou plus) à explorer le Parc d’Environnement Naturel de Sutton. Son altitude maximale est de 968 mètres avec une vue imprenable depuis ses quatre sommets. Si vous faites face au sud, vous pouvez regarder à travers la frontière au Vermont aux États-Unis.

 Comptez sur 52 km (32 miles) de sentiers en boucle balisés ouverts toute l’année, qui, selon le sentier, durent entre deux heures et deux jours. Les chiens en laisse sont autorisés partout sauf dans les montagnes vertes Réserve naturelle.

 Vous pouvez louer de l’équipement, notamment des raquettes, des skis de fond et des fatbikes, à un endroit légèrement différent, dans la station de ski alpine voisine, Mont Sutton.

 Les randonneurs peuvent compter sur 17 km de sentiers de randonnée de difficulté variable. Les gros motards se voient proposer 10 km de pistes et les skieurs de fond peuvent explorer près de 30 km de pistes damées et balisées, la plupart faciles, mais faisant plus de 6 km (4 miles) un défi valable pour les skieurs nordiques chevronnés.

 Les entrées et les locations ne couvrent que les 150 hectares de sentiers de la station, qui sont distincts du vaste réseau du Parc d’Environnement Naturel de Sutton, qui facture son propre billet séparé.

Ressources: séminaire Montréalvoyage groupe Canada